Ce site Web utilise des cookies. Les cookies sont utilisés pour personnaliser le contenu et vous fournir la meilleure navigation en ligne. Nos cookies ne collectent pas de données personnelles. En poursuivant l'utilisation du site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus dans nos Politiques de confidentialité et de cookies.

J’accepte En savoir plus
  • #latest innovation in healthcare

Maladie veineuse chronique

Êtes-vous sûr de la bonne santé de vos veines?

 
La santé de vos veines devient un défi dans les situations suivantes:
  • Station debout pendant de longues périodes

  • Station assise trop longue

  • Manque d’exercice

  • Surpoids

  • Chaleur excessive

  • Vieillissement

LE SAVIEZ-VOUS?(10)

41% de la population mondiale touchée par les premiers stades de maladie veineuse
  • Environ 20% des patients C0s sans signes cliniques souffrent de douleurs, de jambes lourdes, etc.
  • Environ 21% des patients C1 présentant une télangiectasie ou des veines réticulaires, quels que soient les symptômes.

GROSSESSE ET MALADIE VEINEUSE CHRONIQUE

Pendant la grossesse, les femmes sont plus à risques de présenter des varices.(11) De plus, le risque de thrombose veineuse profonde augmente.(12)

Pendant la grossesse, certains médicaments ne sont pas appropriés pour soulager la douleur au niveau des jambes. La compression élastique veineuse peut en revanche être utilisée.(7)

Qu'est-ce que la maladie veineuse chronique?

La Maladie Veineuse Chronique (MVC) est une pathologie chronique dans laquelle les veines sont altérées et ne fonctionnent plus correctement..

Les valvules deviennent inefficaces, et le retour veineux vers le coeur se fait difficilement.
Les valvules saines se referment après le passage veineux: il n’y a pas de stase veineuse.

Les valvules anormales ne se referment plus bien

Quels sont les symptômes ressentis par les patients?

Les symptômes ressentis par le patient sont la 1ère cause de consultation en médecine vasculaire. Ils peuvent être ressentis même aux stades précoces de la maladie. Ils peuvent être:

  • Une sensation de lourdeur dans les jambes

  • De la douleur dans les jambes

  • Une sensation de gonflement des jambes

  • Des crampes nocturnes

Il peut y avoir d’autres symptômes tels que:
  • Les sensations
    “d’épingles ou d’aiguilles”

  • Les sensations de “brûlure”

  • Les sensations
    d’“oppression/serrement"

  • Les sensations de “démangeaisons“ (qui peuvent être retrouvées indépendamment de la présence de signes cliniques au niveau de la peau)

  • Les sensations de “fatigue”

  • Ou encore les “jambes sans repos“

Ces symptômes sont le plus souvent ressentis au niveau des mollets; ils tendent à s’accentuer:(1, 2, 3)
  • au cours de la journée;
  • en position debout ou assise prolongée;
  • et pendant la nuit.

Ces symptômes peuvent être en lien avec d’autres pathologies que la MVC. A contrario, l’absence de symptômes n’exclut pas la présence sous-jacente d’une MVC.

Quels sont les principaux facteurs de risque?

Les principaux facteurs de risque de maladie veineuse chronique sont: (4, 5, 6)

  • L’âge (les veines ne se contractent plus aussi facilement)

  • Les antécédents familiaux d’Insuffisance Veineuse Chronique

  • La grossesse et le nombre de grossesses

  • Le mode de vie sédentaire

  • La position prolongée assise/debout

  • Les troubles thromboemboliques

  • L’obésité/le surpoids

  • Le port de talons hauts

Comment la Maladie Veineuse Chronique est-elle diagnostiquée?

Le diagnostic repose sur un examen visuel des jambes (basé sur la classification CEAP) et sur les symptômes ressentis par le patient.

Il est en outre nécessaire que le médecin effectue un examen Doppler ou une Echo-Doppler afin de déterminer s’il existe un reflux veineux et/ou une obstruction au niveau des veines, et quels en sont leurs degrés respectifs de gravité.(7)

La classification CEAP (Clinical-Etiology-Anatomy-Pathophysiology) est largement utilisée pour classer les troubles veineux chroniques. La classification Clinique est subdivisée en 7 stades, allant de C0 (absence de signes cliniques) jusqu’à C6 (ulcère ouvert).(8)

En examinant vos jambes, essayez de déterminer dans quelle catégorie clinique vous vous trouvez:

Quelles peuvent être les complications ultimes de la maladie?

Les situations conduisant à une stase veineuse sont plus à risques pour la survenue d’une thrombose veineuse, dont les conséquences sur la santé peuvent être très sévères.(9)

La thrombose veineuse profonde correspond à la formation/la présence d’un caillot sanguin dans les veines profondes. Le plus souvent, elle se produit dans les extrémités des jambes. Ce caillot peut causer des effets sévères au niveau des jambes, comme des douleurs, des démangeaisons, le gonflement de la jambe, la décoloration de la peau, et in fine la formation d’ulcères.

La complication ultime de la thrombose veineuse profonde est l’embolie pulmonaire, qui se produit lorsque le caillot sanguin migre depuis les veines profondes jusqu’à l’artère pulmonaire. L’embolie pulmonaire est une cause importante de mortalité à travers le monde.

La prévention de la thrombose veineuse profonde permet de réduire l’incidence de l’embolie pulmonaire.

Quels sont les traitements?

Les traitements de la MVC sont systémiques ou locaux. Les veinotoniques et la compression élastique veineuse occupent une place de choix dans ces traitements. 

Avant de démarrer tout traitement, il est indispensable de prendre conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

MÉDICAMENTS VEINOTONIQUES

Les médicaments veinotoniques font référence à une classe médicamenteuse hétérogène, certaines molécules étant d’origine synthétique, et d’autres d’origine naturelle (plantes). Bien que le mode d’action des veinotoniques reste mal compris, il est communément admis que les produits sont capables d’agir à la fois aux niveaux macro et microcirculatoire, améliorant ainsi le tonus veineux. La plupart des veinotoniques ont des propriétés anti-inflammatoires; et les flavonoïdes sont pourvus de propriétés anti-oxydantes.

La diosmine, la coumarine, l’extrait de marron d’Inde, l’extrait de Gingko, le dobésilate de calcium font partie des médicaments les plus prescrits pour soulager la douleur, les jambes lourdes et les autres symptômes fonctionnels.(7)

COMPRESSION VEINEUSE ÉLASTIQUE

La compression veineuse élastique consiste à appliquer une pression externe au niveau des jambes afin d’aider le sang à revenir plus facilement vers le coeur, et de réduire le reflux veineux. La pression à appliquer dépend du stade de sévérité de la maladie. La compression veineuse élastique permet de diminuer les signes fonctionnels (douleur, jambes lourdes etc.) et a un effet significatif sur la qualité de vie des patients. Elle est aussi essentielle aux stades tardifs de la maladie, en cas d’oedèmes et de troubles cutanés.

A noter: différents formats existent (mi-bas ou chaussettes, bas et collants).

Les bandages peuvent être utilisés en alternative à la compression veineuse.(7)

TRAITEMENT DES VARICES

Jusqu’à récemment, la ligature des veines avec ou sans stripping était le standard pour traiter les varices. Bien que la chirurgie fournisse de bons résultats, elle peut être responsable de certains effets indésirables (tels que des ecchymoses, des hématomes, des infections, etc.).

Des traitements moins invasifs que la chirurgie existent, comme par exemple:

  • La sclérothérapie : un agent sclérosant - introduit à l’intérieur de la veine - conduit à une fibrose de la veine.
  • L’ablation par laser endoveineux (ou EVLA: Endovenous laser ablation) ou par radiofréquence (ou RFA: radio-frequency ablation).(13)

En savoir plus sur:

Références:

1. Benigni JP et al. Venous symptoms in C0 and C1 patients: UIP consensus document. Int Angiol. Vol. 32. N°3. 2013, p261-265.
2. Guex JJ et al. The “C0s” patient: worldwide results from the Vein Consult Program. Phlebolymphology. Vol 19. N°4. 2012, p182-192.
3. Perrin MR. Description and definition of venous symptoms in chronic venous disorders: a review. Medicographia. Vol 37, N°1. 2015, p10-15.
4. Tedeschi Filho, Wagner, Nei R. A. Dezzotti, Edvaldo E. Joviliano, Takachi Moriya, and Carlos Eli Piccinato. ‘Influence of High-Heeled Shoes on Venous Function in Young Women’. Journal of Vascular Surgery 56, no. 4 (October 2012): 1039–44.
5. Vuylsteke, M. E., S. Thomis, G. Guillaume, M. L. Modliszewski, N. Weides, and I. Staelens. ‘Epidemiological Study on Chronic Venous Disease in Belgium and Luxembourg: Prevalence, Risk Factors, and Symptomatology’. European Journal of Vascular and Endovascular Surgery: The Official Journal of the European Society for Vascular Surgery 49, no. 4 (April 2015): 432–39.
6. Wittens, C., A. H. Davies, N. Bækgaard, R. Broholm, A. Cavezzi, S. Chastanet, M. de Wolf, et al. ‘Editor’s Choice - Management of Chronic Venous Disease: Clinical Practice Guidelines of the European Society for Vascular Surgery (ESVS)’. European Journal of Vascular and Endovascular Surgery: The Official Journal of the European Society for Vascular Surgery 49, no. 6 (June 2015): 678–737.
7. Nicolaides, Andrew N., and Nicos Labropoulos. ‘Burden and Suffering in Chronic Venous Disease’. Advances in Therapy 36, no. Suppl 1 (March 2019): 1–4.
8. Eklöf et al. Revision of the CEAP classification for chronic venous disorders: Consensus statement. From the American Venous Forum. Journal of Vascular Surgery. Vol 40, N°6. p1248-1252.
9. Badireddy, Madhu, and Vasudeva Ranjit Mudipalli. ‘Deep Venous Thrombosis (DVT) Prophylaxis’. In StatPearls. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing, 2019. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK534865/.
10. Rabe, E., J. J. Guex, A. Puskas, A. Scuderi, F. Fernandez Quesada, and VCP Coordinators. ‘Epidemiology of Chronic Venous Disorders in Geographically Diverse Populations: Results from the Vein Consult Program’. International Angiology: A Journal of the International Union of Angiology 31, no. 2 (April 2012): 105–15.
11. Ismail, Lars, Pasha Normahani, Nigel J. Standfield, and Usman Jaffer. ‘A Systematic Review and Meta-Analysis of the Risk for Development of Varicose Veins in Women with a History of Pregnancy’. Journal of Vascular Surgery. Venous and Lymphatic Disorders 4, no. 4 (2016): 518-524.e1. https://doi.org/10.1016/j.jvsv.2016.06.003.
12. James, Andra H. ‘Venous Thromboembolism in Pregnancy’. Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology 29, no. 3 (March 2009): 326–31. https://doi.org/10.1161/ ATVBAHA.109.184127.
13. Belramman, Amjad, Roshan Bootun, Tristan R. A. Lane, and Alun H. Davies. ‘Endovenous Management of Varicose Veins’. Angiology 70, no. 5 (May 2019): 388–96. https://doi.org/10.1177/0003319718780049.